dimanche 13 mars 2011

Claudine rencontre L'Anectode

Vous avez dit petit déjeuner dans un décor et à la manière des années 50 ? Je vous réponds : Oui je le veux ! Le restaurant L'Anectode propose un concept qui me séduit doublement.


Ledit concept est imposé dès les premières secondes de notre arrivée grâce au bar en onyx et à sa rangée de tabourets aux coussins rouge cerise. Le mot d'ordre de l'établissement est la simplicité, et ce, malgré ce style très imposant.


Pour véritablement apprécier un déjeuner de L'Anecdote, il faut fermer les yeux sur les calories et assumer son choix. C'est ce que j'ai fait avec ma crêpe aux épinards, champignons et bacon, le tout nappé de sauce hollandaise et de sirop d'érable.

Par sauce hollandaise, je veux dire un vrai mélange de beurre fondu et de jaunes d'oeufs. Rien à voir avec les mélanges préfabriqués qu'on a l'habitude de se faire servir. J'en rêve encore la nuit.


Outre cette sauce très cochonne, les copains ont aussi apprécié l'à-côté de pommes de terre. Celles-ci sont moitié pilées et moitié rôties, un mélange intéressant de textures.

Mon repas, accompagné d'un café au lait en bol, m'a coûté 18 $ taxes et pourboire inclus. Le rapport saveur, qualité et prix est selon moi justifiable et raisonnable. Cela dit, une dose d'activité physique après votre visite à L'Anecdote est recommandable. C'est ce qu'on appelle s'assumer intelligemment... et sans remord !

3 commentaires: