lundi 21 mars 2011

Claudine et Danisha à La Cabane

Je me souviens très bien la première fois que j'ai mis les pieds dans une cabane à sucre. C'était l'an dernier ! Pour ma première expérience, j'avais décidé d'hypothéquer mon foie à la Cabane à sucre du Pied de Cochon. Cette année, c'est La Cabane qui est sortie grande gagnante.

Située dans le Vieux-Montréal, La Cabane à sucre urbaine est un mélange de traditions ayant une saveur contemporaine.

Oeuf mimosa, terrine de gibier couronnée de betteraves marinées et mousse de foie de volaille coiffée de gelée d'érable, La Cabane sait mettre la table. Elle sait aussi faire un statement dès la première bouchée. Danisha et mon copain ont fondu pour la mousse de foie de volaille, un fin mélange de salé et de sucré. Pour ma part, j'ai eu un kick sur l'oeuf mimosa. Son onctueux coeur jaune et salé m'a fait de l'oeil.



En plein coeur du potage de courges fumées, régnait une pièce de saumon mi-cuite. L'intérieur tendre du poisson ajoutait un effet intéressant au mélange de textures et de saveurs de ce deuxième service. À lui seul, le liquide orangé était délicieux et j'ai particulièrement aimé la touche de fumée.

En guise de repas principal, une pièce de dinde sur un lit de beans avec quelques oreilles de crisse. Malheureusement, je ne raffole pas de cette viande et je raffole encore moins des fèves au lard. Vu la technique de cuisson, la viande était somme toute assez juteuse. J'ai apprécié. Pour les fèves au lard, il n'y a rien à faire. Cela dit, j'en ai quand même mangé, question de vivre l'expérience au complet. Finalement, ce sont les oreilles de crisse qui ont retenu mon attention. Croustillantes, pas trop dures, elles avaient de surprenantes touches de fleur de sel, bref j'en aurais mangé mille !




Le clou du spectacle était les desserts (Ben oui hein ! Le nom le dit, Cabane à SUCRE). Le dessert prometteur de Patrice Demers est un pot de crème au chocolat, érable et sel de Maldon. Autrement dit, un pot de cochonceté crémeuse et sucré. Lors de la dégustation, je vous pris mesdames de ne pas compter vos points weight watchers, car ce pot peut être la source d'un grave découragement.

Outre ce jolie pot, un sandwich à la crème glacée et un financier, tout deux à l'érable, attendaient sagement d'être dégusté. Le sandwich à la crème glacée est tombé directement dans mes goûts alors que Danisha a bien aimé le pot et mon copain le financier ! Aussi, pour épater la galerie, une boule de meringue à l'érable bien spéciale nous a été servie rapido-presto. Aussitôt la boule en bouche, on pouvait se mettre à fumer ce petit nuage sucré. L'expérience était amusante, quoi !




La quantité de nourriture et le temps entre les services sont bien calculés. Je n'ai pas eu besoin de tapis roulant pour me mouvoir après le repas. Évidemment, l'emphase est mise sur les desserts, les dents sucrés y sont bien servies. Personnellement, j'aurais préféré plus de viande. Est-ce que le prix (70 $ avec taxes et service) en vaut la chandelle ? Peut-être pour les amateurs de desserts, mais certainement pas pour les viandeurs !

3 commentaires: