lundi 26 juillet 2010

Fringuées pour veiller tard - Le Chilangos

Je blog sorties, resto, musique, etc. Stéphanie blog mode et de thrifting. Nous étions amies bien avant l'arrivée en force de la blogosphère dans nos vies. La mode, les sorties et le thrifting sont donc des choses que nous partageons depuis longtemps. Cette fois, nous avons décidé de vous inclure dans nos plans. Fringuées pour veiller tard est notre nouvelle chronique commune. Faits par pure plaisir, ces articles auront un volet outfit par Stéphanie et un volet activité par moi-même. Alors, pressé(e)s de découvrir à quoi ressemble vraiment nos sorties ?


Le Chilangos
Le décor n'est pas tendance, moderne ou sophistiqué. On ne doit pas réserver deux semaines à l'avance pour y avoir une table et la clientèle n'est pas directement sortie de la section Street Stylin' du Nightlife. Alors, pourquoi va-t-on manger au Chilangos un dimanche matin ? Parce que la nourriture est bonne, que les prix sont plus que raisonnables et parce que Stéphanie (Modern Antoinette) me parle de cet endroit depuis bientôt 6 mois ! Dailleurs, Stéphanie a aussi un mot à dire sur ce dimanche matin. Pour connaître sa version, cliquez ici.



La bouffe
J'ai été bruncher dans ce petit resto typiquement mexicain, situé au coin de la 32 ième et de Bélanger, en ignorant dans quoi je m'embarquais. Dans mon livre à moi, brunch rime avec café et oeufs. Dans le livre du Chilangos, brunch rime avec liquide blanc sucré et méga pièce de viande !



À Rome, on fait comme les romains ! Je me suis donc régalé avec le menu à assembler que nous ont commandé deux amis sachant parler espagnol. (nécessité si l'on veut connaître et comprendre le menu au Chilangos) Notre choix de repas à partager avec la tablée : des pitas tout chauds, une livre de viande de veau, un bol de quartiers de limes, un bol de coriande fraîche et hachée, un bol d'oignons blancs en petits morceaux et deux bols de salsa, verte ou rouge, bien forte.


On assemble le tout à notre goût et on mange. Aussi, j'ai aimé siroter leur consommé que j'ai sagement assaisonné avec les aliments mentionnés plus haut.


Une livre de viande et un deuxième service plus tard, je peux affirmer que la version mexicaine du brunch est agréablement surprenante et pour 15 $ pourboire inclus, inutile de dire que les prix sont raisonnables. J'ai finalement compris pourquoi Steph insistait pour me faire découvrir l'endroit. Le seul hic dans toute cette histoire c'est qu'après un repas si complet, il est difficile de ne pas vouloir faire la siesta !

4 commentaires:

  1. Les endroits comme ceux-ci sont parfaits quand on veut de la simplicité et de la bonne franquette! Une seule question : le liquide blanc douteux, c'est QUOI exactement !? Haha! J'suis curieuse de savoir ce que c'est, ce que ça goûte et de quoi c'est composé? J'adore ton blog, il y a un côté girl next door au look vintage avec qui on a envie de développer une complicité! :)

    RépondreSupprimer
  2. Le liquide blanc douteux c'est, si je ne me trompe pas, de l'eau de riz, de la vanille, de la cannelle, de la glace et d'autres trucs que j'ignore. C'est bon. Ca goûte le milkshake mais en plus légé.

    Merci pour ton commentaire sympathique. C'est toujours plaisant à recevoir. xoxox

    RépondreSupprimer
  3. hola muchas pero muchas gracias por tomarnos encuenta y conocer la comida mexicana con el verdadero estilo urbano sin formalidades sinplemente chilango RICARDO BECERRIL

    RépondreSupprimer