lundi 23 juillet 2012

Claudine, Émilie et le Beauty's !

C'est chose connue, le Beauty's nourrit les Montréalais depuis 1942. Avant samedi dernier, j'étais l'une des rares qui n'avaient pas encore posé son derrière sur l'une des fameuses banquettes bleues.

Accompagnée d'une copine, je me retrouve dans l'ambiance du truck-stop urbain. Côté exotisme culinaire, on repassera. La carte est semée de classiques américains, il y a même des smoothies déguisés en lait frappé ! C'est bien pour dire, mes fantasmes de fifille me donnent l'impression de manger dans le coffee shop de Sex and the city - minus les Manolo Blahnik -.


J'ai envie d'un brunch salé-sucré, je choisis donc le pain doré accompagné de traditionnelles saucisses à déjeuner. Le spongieux pain perdu goûte celui de mon enfance. C'est sûrement parce qu'il baigne dans mon extra sirop d'érable à 2$. Avec le service et les taxes, l'addition monte à 20 $.On r'garde pas la dépense ! 
La bouffe est bonne et le café filtre est correct. Sans grande surprise, c'est d'abord l'endroit et son histoire qui me charment. Le côté rustique du diner est certainement lié à son âge. L'endroit reste sans complexe, et ce, malgré sa popularité.
Bien que le samedi matin soit achalandé, le roulement est bon et l'accès aux tables rapide. Ceci dit, on ne peut s'éterniser sur les banquettes de cuirette. Le Beauty's c'est bien pour les petites vites amicales du samedi matin !

Beauty's
93 Mont-Royal, Ouest

1 commentaire: