dimanche 17 juin 2012

Claudine mange chez monsieur Tri

Pour être honnête, j'ai d'abord appris l'existence du Tri Express à la suite de l'apparition de la virulente vidéo de la palourde royale. Deux ans plus tard, je mange les créations de monsieur Tri.



Le restaurant est petit et bondé. Des poissons empaillés, des lampes et des cordes nouées descendent du plafond. Multiples miroirs et cadres aux gravures asiatiques sont accrochés aux murs. L'endroit est chargé, mais le bon goût équilibre le décor de façon naturelle.

Les copines et moi proposons un budget de 20 $ chacune - taxes incluses - et laissons les humeurs du chef nous surprendre. Sans trop attendre, la soupe miso -en extra du 20 $- arrive. Le savoureux bouillon est bien étoffé de légumes, plus qu'à l'habitude.


On poursuit l'expérience avec du poisson cru - indeed -, accompagné d'oignons verts et des juliennes de pommes vertes. Le poisson baigne dans la sauce à la Tri, un liquide au fragile équilibre valsant entre l'acidulé, le salé et l'épicé.


Puis, les sushis arrivent. Monsieur Tri nous gâte avec des pièces enroulées de feuilles de riz et de minces feuilles de concombre. Le homard et le thon sont à l'honneur dans notre assiette. La présentation est top-notch et le poisson fond littéralement sur la langue.



Une montagne de poisson orange - un terme tout à fait scientifique- sur un biscuit de riz ravit mon amie Béatrice. Les petites crêtes sont assaisonnées de mayonnaise épicée. La tendreté du poisson et le croquant du biscuit créent un joli contraste sous la dent.


Depuis le début du billet, une question te brûle les lèvres. La réponse est : non, je n'ai pas mangé de palourde royale. Par contre, pour le même prix qu'un take out au Sushi shop j'ai mangé des sushis de qualité. L'achalandage du petit resto peut faire peur, mais le service est rapide et très attentionné.


Au prochain craving de poisson cru, fais un petit détour par le Plateau. Pour le prix que tu as l'habitude de payer, ton plaisir sera décuplé. Ah oui ! Faut prévoir de l'argent comptant...

Tri Express
1650, avenue Laurier

2 commentaires: