dimanche 5 février 2012

Claudine et Jérémie à la Taverne Square Dominion

Par une fin d'avant-midi glaciale de décembre - j'sais, j'suis en retard - j'avais deux idées en tête ; aller au cinéma Banque Scotia et faire taire ma faim de loup. Dans une telle situation, un late brunch à la Taverne Square Dominion s'est imposé.

La Taverne a changé de vocation plus d'une fois depuis sa création en 1927. Le bâtiment de Metcalfe a retrouvé une partie de son cachet d'origine lors de récentes rénovations. Le coquet décor a des influences vintages et anglo-saxonnes.

Depuis leur création pendant les années folles, les murs du resto ont vu leur lot de buveurs. Tant mieux parce que je n'avais pas encore déjeuné lorsque j'ai commandé un Black velvet (ou selon Wikipédia, un poor man's black velvet). Et si vous jugez mon comportement, sachez que je n'étais pas seule là-dedans. Jérémie AUSSI a demandé une précieuse pinte avant de déjeuner. Rien de trop beau pour la classe ouvrière, quoi !


J'ai donc attendu mon assiette du travailleur "version poisson" en sirotant le délicieux breuvage. Gravlax de saumon, terrine de poisson, crudités, vieux cheddar et oeuf mimosa ont comblé mon appétit et mes envies de salé. La formule s'éloigne du brunch traditionnel, mais on s'y fait vite !

J'ai eu un coup de coeur pour l'oeuf mimosa, cruellement crémeux. Je l'ai achevé à petites bouchées, question de faire durer le plaisir.

La Taverne propose également la "version viande" de l'assiette du travailleur. On parle de jambon de canard, de tête fromagée et de saucisson. C'est d'ailleurs ce que Jérémie a choisi. J'ai goûté et j'ai aimé. Dans un cas comme dans l'autre, la quantité de nourriture est bien calculée et nous sommes sortis de table rassasiés.

Cet épisode pré-cinoche m'a coûté pas loin de 45 $, service et taxes inclus. Certes l'alcool a gonflé la facture, mais il semble que le coût de ce déjeuner soit légèrement au dessus de la barre du raisonnable. Cela dit, la sympathique formule du brunch, le service professionnel et le décor sont tombés pile dans mes cordes. La prochaine fois, je compte m'installer au bar pour profiter pleinement de l'énergie des lieux.

Taverne Square Dominion
1243, rue Metcalfe

1 commentaire: