dimanche 5 juin 2011

Claudine et le Chien fumant

Dans le secteur résidentiel du Plateau, à l'angle des rues Lanaudière et Gilford, on trouve le Chien fumant. Le bistro gourmand propose un menu intéressant pour tous les repas de la journée. Moi, j'ai décidé d'y bruncher.


Un long bar de bois foncé règne au milieu du petit local. La tapisserie au motif vintage, les décorations de métal et de bois rough donnent un look très "gars" au restaurant. Sur de grandes ardoises, ont peut lire le menu du jour.

Parmi les points positifs du brunch : le café. Même s'il est un peu long à recevoir, on y sert un vrai café au lait au goût riche et à la mousse épaisse. De l'adorable couleur de la vaisselle au petit cube de sucre dans la cuillère, rien n'est laissé au hasard dans la présentation.


Bien que le personnel de l'endroit soit sympathique et mignon comme tout, le service reste lent. Manque de chance, rush dominical ou problème avec les assiettes commandées ? Je l'ignore, mais j'ai eu des étourdissements le temps de recevoir ma nourriture.


Nous avons goûté aux oeufs sur un gravlax de saumon. Un plat intéressant et original qui n'a malheureusement pas atteint le maximum de son potentiel puisque les oeufs étaient tièdes, voir froids.

Plus chaud cette fois, j'ai mangé un oeuf poché sur un trône de raviolis de lapin. Un repas de qualité, quoi qu'un peu trop salé. Tant pis, j'ai tout de même terminé mon assiette ! Les quantités sont justes, rien d'exagéré, détail que j'apprécie d'un restaurant.



Malgré l'attente, j'ai passé un beau moment au Chien Fumant. Bien que l'endroit soit charmant et plongé dans la lumière naturelle pendant le jour, j'opterais plutôt pour une visite en soirée. Question d'y tester le bar pour un tête-à-tête...

3 commentaires:

  1. Intéressant, j'ai bien aimé ta critique Claudine!

    RépondreSupprimer