dimanche 16 août 2009

Claudine au Campagna

Élevée dans une famille où manger est un plaisir non négociable et où la deuxième assiette est chose du quotidien, il m’est difficile de nier le fait que je suis gourmande. Évidemment, une fois l’adolescence passée, les poignées d’amour se mettent à gonfler et les plaisirs de la table deviennent plus risqués. Malgré cette dure réalité, une fois de temps en temps, j’aime bien me retrouver avec mes amis autour d’une table bien garnie. Non seulement pour exciter mes papilles gustatives mais aussi pour prendre mon temps et parler pendant des heures.

Plus tôt cette semaine j’ai passé devant le restaurant Campagna avec deux de mes amis et chacun y est allé de son commentaire. « Regarde le nouveau resto ! C’est cute hein !? » « Hey, j’avais jamais remarqué cette bâtisse là avant. » « Faudrait y aller bientôt, me semble que ça fait longtemps qu’on s’est pas payé une bonne bouffe. » Finalement, l’occasion s’est présentée plus vite qu’on aurait pu le croire.

Ouvert depuis maintenant 3 mois, le Campagna est un bistro ayant pignon sur rue dans la ville de Sainte-Thérèse. Honnêtement, quand j’ai envie d’un bon repas je me tourne généralement vers ce que la métropole a à m’offrir. Sinon, je pense aux valeurs sûres de la ville de Saint-Jérôme. Pour moi, Sainte-Thérèse est une ville qui offre bien des divertissements mais pour ce qui est de la bouffe, ce n’est pas la première ville à laquelle je pense. Peut-être est-ce dû au 60 (chiffre approximatif) restaurants provenant de chaînes américaines ou canadiennes qu’elle abrite. Les bons petits restos originaux y sont si peu nombreux…






Le décor
D’abord, le bistro a un décor très moderne et accueillant. Les planchers, chaises et murs de bois apportent beaucoup de chaleur à l’endroit. Pour notre part, nous avons passé la soirée sur la grande terrasse couverte. Génial pour une chaude soirée du mois d’août ! On peut également y entendre de la musique d’ambiance délicatement choisie. Des airs de chansons françaises, de jazz des années 50 et des pièces instrumentales voyagent doucement de table en table.


Le service
Les verres d’eau ont été remplis et le menu et la carte des vins apportés dès les dix premières minutes de notre arrivée. Aussi, le propriétaire est vite venu pour prendre le pouls de notre table. Rarement pris au sérieux, je dois avouer qu’il est inaccoutumé qu’on accorde autant d’importance à une table remplie de jeunes adultes. Enfin des gens d’affaires qui ont compris. Jeunes adultes = argent à dépenser dans les restaurants. Autre point agréable à souligner, il n’y a pas eu de pression afin qu’on quitte notre table à l’heure de fermeture et techniquement on a peut être un peu poussé notre chance car on est parti à 23h30.


La bouffe
Le bistro offre un menu relativement varié. Une dizaine de plats principaux oscillant entre la pizza et la bavette de bœuf sont offerts. La cuisine n’a rien de nouveau ou de réinventé mais attention, la nourriture y est très bonne. Il n’y aura pas de mauvaise surprise. Pour ma part, j’ai dégusté l’entrée « Trio de crostini du marché », il s’agit de trois croûtons garnis d’un mélange de légumes et de fromage. Cette description vague vous semble peut-être très peu invitante mais j’avoue avoir dévoré avec appétit et surtout avec plaisir ce petit plat. Comme pièce de résistance, je me suis payé la traite. Un jarret d’agneau braisé, sauce aux tomates caramélisées accompagné d’une purée de pommes de terre à l’ail confit et des légumes du marché. D’abord la présentation de ce plat était tout aussi alléchante que son odeur. Je suis de la vieille école qui croit qu’on mange d’abord avec les yeux et j’avoue avoir été visuellement rassasiée. Aussi, la purée de pomme de terre n’est pas un accompagnement dont je raffole. J’imagine que c’est lié à trop de mauvais souvenirs de gardienne pourrie en cuisine. Je me suis donc surpris moi-même à aimé celle qui m’a été servie. Sans compter que la pièce de viande était tendre comme une paire de fesse. (Fallait bien que je fasse un lien avec Éric Lapointe dans un de mes billets) Finalement, il n’y avait ni trop de nourriture dans mon assiette, ni trop de sel et ni trop de gras. J’y repense en écrivant ces lignes et ça me donne encore l’eau à la bouche.




L'entrée "Trio de crostini du marché"


Le jarret d'agneau braisé


Je recommande ce restaurant à ceux qui veulent souligner une occasion spéciale ou se faire plaisir. J’avoue ne pas avoir un portefeuille me permettant d’aller manger là-bas aussi souvent que je le voudrais mais les prix sont quand même raisonnables. En amoureux, en famille ou entre amis, l’endroit est versatile, tout le monde y trouvera son compte. Pour les amateurs de cuisine italienne et française, le Campagna vaut la peine d’être essayé.

J’aime :

- La grande terrasse avec un toit;
- Le service sans fla-fla, il est simple et sympathique;
- Le rapport qualité prix;
- Pouvoir m’habiller chic sans clasher dans le décor.

J’aime moins :

- Manger tard sur la terrasse, quelques spécimens humains de passage dans la rue peuvent être dérangeant ou couper l’appétit.





Voilà des clients bien satisfaits


8 commentaires:

  1. Allo Claudine, Je suis vraiment heureuse de ton commentaire sur ta visite au resto. Je travaille comme serveuse au Campagna et suis consciente du potentiel de la place qui gagne encore à être connue...Merci à toi de prendre le temps de publier ce charmant Blog. Isabelle ( qui vous a servis au resto) et moi (Manon) avons pris la liberté de publier le lien de ton blog sur Facebook, nous croyons que ton billet ne peu que faire du bien au resto qui a encore besoin de nouvelles têtes... Merci encore

    Manon

    RépondreSupprimer
  2. Heille j'ai tellement rie quand j'ai vu ton comment sur mon billet (pour te faire plaisir je vais utiliser le bon mot...lol). Je me suis dis WTF qui est-ce qui me dis sexé!!! hehehe

    J'adore ce post! Pis moi aussi j'ai l'eau à la bouche juste à le lire.

    RépondreSupprimer
  3. wow ! j'ai encore faim :)
    joli billet, qui est encore une fois bien écrit.
    -xxx-

    RépondreSupprimer
  4. everything looks wonderful. i wish i lived in france and understood french... hehe

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, bien heureux de voir que de bons restaurants ouvrent dans la region!!! Il y a aussi le Petit Bouchon au Faubourg Boisbraind bec une ambiance et un menu bistro avec une belle carte des vins! Les service est impeccable! Sélection de vins au verre en importation privée et toujours un sommelier sur place du jeudi au samedi!!

    RépondreSupprimer
  6. Merci du tuyau, je tacherai d'aller y faire un tour dans les plus brefs délais !

    Claudine

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour !

    Pour notre part, ce fut une expérience bien désolante. Alors que nous étions 10 personnes, nous avons attendu plus d'une heure et demi pour avoir notre entrée! Le propriétaire, qui semblait déjà passablement affecté par l'alcool, ne semblait vraiment pas attentionné à nos besoins, au grand désespoir de notre serveuse! Vraiment, très dommage pour notre groupe qui fêtait un anniversaire...

    RépondreSupprimer