mardi 21 juillet 2009

Claudine et sa recette de BBQ (trucs et astuces)

J’ai une étrange impression de copier/coller quand je compare la température de l’été 2008 et de l’été 2009. À défaut d’avoir le budget pour m’envoler vers le sud, cette année je n’ai d’autre choix que d’utiliser mon imagination pour mettre du soleil dans ma saison estivale. Et, à défaut d’avoir l’imagination fertile ces temps-ci, je n’ai d’autre choix que de me tourner vers des formules gagnantes, des valeurs sûres comme dirait ma mère. Ce week-end j’ai donc pris l’initiative d’assembler tous les ingrédients nécessaires à la réussite d’un BBQ.

Le facteur météo
Comme la température ne semblait aucunement en ma faveur, j’ai épinglé une caisse de chapelets à ma corde à linge. C’est à cet instant précis que j’ai compris que ces histoires de grands-mères sont vraiment des histoires de grands-mères. L’important dans ce genre de situation c’est de ne pas se laisser abattre par le facteur météo. Il faut simplement profiter de chaque brin de soleil qui se pointe en agace entre deux ondées dignes du Saguenay. Dès le moment qu’on maîtrise l’art de rapidement tout rentrer à l’intérieur dès l’apparition des premières gouttes, la tâche devient facile et même agréable.

Outre la mise au point de ma vision de la température, il existe d’autres importants facteurs à ne pas négliger pour réussir ce genre d’événement. Voici donc ma recette :

La bonne compagnie
Choisir judicieusement les gens qui vous entoureront lors de la soirée. Il est important de s’assurer que le mélange de vos comparses sera harmonieux. On ne mélange pas des oignons avec des fraises a moins d’être funké. L’idéal c’est que chacun des invités puisse entretenir une conversation avec plus de la moitié des gens qui seront présents. (Indice : les intérêts communs et le genre d’humour sont deux éléments rassembleurs). On évite ainsi la formation de clique, la création de conversation plate ou difficile à suivre pour certaines personnes et finalement des confrontations inutiles. Exemple de situation à éviter : Votre cousine adepte de scrapbooking parle des bienfaits de l’allaitement avec votre vieux pot Raoul le grincheux qui déteste les enfants. Certaines combinaisons peuvent être surprenantes j’en conviens mais je parle ici de valeurs sûres. On repassera pour les combinaisons funké.


Voici un exemple d'assortiement hamonieux de comparses. Même si on a l'air de faire un BBQ en plein mois de septembre, la température ne nous a pas empêcher d'avoir beaucoup de plaisir. Cotons ouatés et petites laines sont nécessaires.



La musique 
Il n’y a pas de recette miracle pour ce qui est de la musique. Par contre, il est agréable que tout le monde apporte ou puisse choisir un c.d. pendant la soirée. Ainsi, on évite des duels du genre : Fan du 6 à 6 vs Hipster sanguinaire. Chacun aura son bonbon le temps venu.

Dans la playlist du week-end on retrouvait entre autres : Mother Mother, Plants and Animals, Nick Caves, Les breastfeeders, Lily Allen, The National Parcs et une compilation de musique Motown. Pour ma part, le procédé m’a permis de découvrir The National Parcs. Quelqu’un peut me dire où j’étais pendant toutes ces années sans eux ?


La nourriture 
Rien de plus emmerdant que d’avoir 12 pièces de viande ayant une cuisson différente sur le BBQ. À moins d’avoir le meilleur chauffeur de bouilloire au monde, cette tâche est très ardue. Comme l’idée est de manger tout le monde ensemble, il faut miser sur une valeur sûre (ma nouvelle expression préférée). Quelqu’un doit donc prendre l’initiative de choisir le menu pour tout le groupe. On achète les ingrédients nécessaires et on divise la facture par le nombre d’invités.

Idées de repas facile et rapide :
Hamburger et hot-dog (Le trash)
Saucisses (Le funké)
Filet de porc (Le fancé)
Poitrine de poulet (Le classique)

Nous avons opté pour des saucisses minutieusement choisies à la saucisserie du coin. Une fois cuites, on coupe les saucisses en petits bouts et chacun goûte aux différentes saveurs.



Le repas était délicieux !

L’alcool
Ça prend de l’alcool, point. Ne serait-ce que pour déguster une bière pendant les 4 minutes de soleil que nous offre notre ménopausée et très susceptible Dame Nature avant le repas. Une petite consommation est nécessaire au bon déroulement de la soirée. Elle relaxera les plus tendus et fera disparaître quelques bâtons bien dissimulés.

Un divertissement quelconque (au goût)
Une fois la table rangée et nos bedaines gonflées par un abus de délicieuse nourriture, le temps est venu de se divertir. C’est le moment clé de la soirée et par le fait même le moment que je préfère. Pour être constante dans ma lancée de " valeurs sûres ", le jeu "  Fais-moi un dessin " s’est imposé. Chacun a écris une dizaine de sujets sur une feuille de papier. La catégorie des sujets choisis a été identifiée à l’endos de chacune des languettes préalablement découpées pour être éventuellement pigée. Si on pige une des catégories qu’on a nous-même écris, on ne peut pas participer à la devinette.

Voici quelques catégories utilisées ce week-end :
Personne ici (sujets : Stéphanie, Pierre, Kim, Jérémie, etc.)
Inside
Cinéma (sujets : Hiroshima mon amour, Chat Noir Chat Blanc, etc.)
Épidémie (sujets : C-Difficile, scorbut, peste, grippe porcine, grippe aviaire)
Horny (sujets : vous pouvez vous imaginer toutes les expressions " pipi, caca, poil " imaginables.)

Avec de telles catégories, les fous rire sont assurés. Ajouter à cela quelques joueurs très compétitifs, d'autres mauvais en dessin et certains un peu lent pour faire des liens et vous aurez un heureux mélange.


Voici quatre dessins tirés de la catégorie : Personne ici.
En haut à gauche il s'agit de Dominique faisant un salut de gymnastique, à droite c'est Jérémie et ses lèvres, en bas à gauche c'est moi et à ma droite il s'agit de Stéphanie avec ses grands cheveux et un bambi loin dans la forêt.

Une fois ces ingrédients assemblés, utilisez un appareil photo pour croquer quelques souvenirs de la soirée. L’utilisation d’aide mémoire est parfois nécessaire. Vous pouvez personnifier la recette en ajoutant des assaisonnements au goût. Bon appétit !

1 commentaire: