lundi 21 juin 2010

Claudine french le Fringe

Montréal, Montréal, Montréal… Je t’aime tant. Surtout quand tu m’offre tous ces festivals ! J’aime vivre dans une ville où les activités et événements culturels débordent dans les rues. Vendredi dernier, la main fermée et le soleil ont suffit pour trocker la Compagnie Créole des Francos en échange d’un spectacle en plein air au Fringe Montréal.


Assises dans l’herbe à côté d’une tente où l’on vendait de la bière, les copines et moi avons dégusté un repas 5 étoiles (de la poutine). Cette description est proche de la définition du bonheur. L’ambiance était décontracte. Les gens eux, étaient amusants et intéressants.






Mine de rien, le temps passe vite quand on s’amuse. Le soleil a fait place à la lune et les groupes ont défilé tour à tour sur la scène. La petite aiguille menaçait de fermer les robinets de Saint-Ambroise. Nous avons écouté notre instinct et avons fait nos réserves (fausse bonne idée) avant la fermeture du site.








L’inévitable arriva et la petite aiguille (ainsi que la sécurité) ont fini par avoir raison. Sans rouspéter, nous avons suivi le peloton. Les lieux se sont doucement vidés et la ville nous a porté ailleurs.




... Mais la soirée s'est tout de même terminée tôt.


3 commentaires: