dimanche 29 novembre 2009

Claudine dans la bouche paranormale

Oh la la ! Que ma vie se passe à deux milles à l’heure ces derniers temps. C’est pourquoi j’ai omis de raconter quelques épisodes de ma vie. J’ai tout de même continué à vivre et à avoir une vie sociale, le seul problème est que je n’avais pas le temps de mettre le tout dans un document Word et de le coller sur blogspot.

Maintenant, passons aux choses sérieuses. Ce week-end, je me suis gâté avec un super petit déjeuné au resto Dans la bouche. Dans la bouche a pignon sur rue sur Mont-Royal depuis un moment déjà mais voilà que la franchise, comme beaucoup d’autres, s’est étendue jusqu’au boulevard St-Martin à Laval. Ce qui n’est pas mauvais en soit pour les habitants de la Rive-Nord qui auront envie de se gonfler la bedaine à l’aide d’un déjeuner spécial gros porc sale.

Le restaurant est très bien décoré mais il y a un abus de miroir dans les salles de bains… Comparativement au restaurant sur Mont-Royal, celui de Laval est sur deux étages et est très spacieux. Un peu trop même. Lors de notre passage les lieux étaient pratiquement vide mais j'ai de la facilité à imaginé le capharnaüm qui doit exister lorsque les lieux sont remplis à pleine capacité ou ne serait-ce qu’à la moitié.

Dominique et une petite dose de caféine

Moi-même et un petit couple en arrière plan.



Donc, mon repas était tout sauf santé, il était l’antipode du déjeuner du sportif ou du quinquagénaire assoiffé d’entretien prolongé de son corps mais OH! COMBIEN DÉLICIEUX ! Une douceur matinale necessitant un pontage, rien de bon avant la suite d’arrêts cardiaques qui s’en venait dans l’après-midi…


Mon repas, une omelette au saumon fumé

Le repas de Dominique, une crêpe avec des oeufs brouillés et autres fantaisies


L'assiette de Stéphanie, également une crêpe avec des oeufs brouillés.


Après cette orgie d’œufs, bacon, saucisses, nous sommes allées voir Paranormal activity au cinéma. Pire décision de tout les temps. (Dominique, je te croyais mon amie.) Évidemment, nous étions si heureuses de voir la salle de projection vide et de pouvoir choisir LE siège qu’on voulait. On ne se doutait pas du tout de la suite… Un visionnement prenant, épeurant et traumatisant dans cette salle si vide et si sombre.

Candide jeune femme...


À la sortie du film, une horde d’employés du Colossus attendait patiemment en file indienne dans le but de lire la terreur dans les yeux des spectateurs sortant. J’avoue que leur plan est ingénieux et comment leur en vouloir de se payer un tel divertissement. J’aurais probablement fait comme eux.

Vous remarquerez que je n’ai pas mis de lien pour voir le trailer du film. La raison est simple, je n’ai pas encore le courage de visionner, même si je l’ai déjà vue dans son entièreté, quelques bouts du film… Je vous laisse faire les recherches par vous-même ! Je terminerai donc avec un conseil judicieux : À ceux qui considère aller voir New Moon de la célèbre trilogie dont je terrai le nom, allez le voir. Considérant vos goûts, vous ne survivrez pas à Paranormal activity.

J’aime :
- Manger un bon déjeuner le samedi matin;
- Le soleil qui était invité à notre table;
- La décoration du restaurant;
- Savoir que les employés du cinéma ont vue pire tête que la mienne après ce film.

J’aime pas :
- Devoir me rendre seule chez moi après ce film;
- Avoir peur de dormir seule;
- Dormir avec la télé allumée;
- Le restaurant trop grand qui fait penser à une cafétéria.

1 commentaire: