lundi 16 janvier 2012

Claudine au Burgundy Lion

Je connaissais la bête de nom et de réputation avant d'y faire une première visite. Mon frère m'avait parlé des fameux oeufs à la coque frits. De la musique à mon oreille. Pas eu besoin de me tordre un bras pour y aller.

Au coeur d'un quartier que je connais très mal -la Petite Bourgogne- le Burgundy Lion attire une clientèle de jeunes professionnels. Son décor très mâle et son menu anglo-saxon donnent envie d'y descendre une peinte en fumant un cigare. Mais je ne fume pas le cigare.


Chemise blanche aux manches roulées pour les garçons, t-shirt et bretelles aux couleurs du pub pour les filles, l'ambiance est à la fête et le staff est sexy. On s'y sent bien pour fantasmer sur le menu.



Parlant de menu, je n'ai pas fantasmé longtemps puisque la poutine au fromage bleu et rôti de boeuf s'est vite échouée devant moi. Une poutine, certes, mais quelle poutine ! Les frites étaient croustillantes à point, la viande de qualité et le bleu juste assez fort. Le repas est parfait lorsqu'accompagné d'une blonde bien froide.

Le prix de mon repas était correct (près de 40 $ avec deux bières, taxes et service non compris). Le menu est très intéressant et il y un choix de brunch. Je compte bien y retourner, ne serait-ce que pour finalement goûter les fameux oeufs frits. Bref, c'est le genre d'endroit qui me branche !

Burgundy Lion
2496, Notre-Dame O.

4 commentaires: